Ce n’est pas fréquent, mais cela peut arriver : les bébés peuvent avoir des crises d’hémorroïdes. Indubitablement, c’est une situation difficile à vivre, tant pour l’enfant que pour les parents. Voici alors quelques astuces pour traiter les hémorroïdes de bébé.

bébé pleure hémorroïdes

Des hémorroïdes chez bébé, pourquoi ?

Avant de passer au traitement, il est important de comprendre la cause des hémorroïdes chez le bébé. Pour rappel, ces crises surviennent chez les adultes lors de constipations, de consommation excessive d’alcool ou de tabac, ou encore lorsqu’ils sont en surpoids.

Mais chez les enfants, la cause est souvent la constipation. Cette dernière peut provenir de son alimentation. S’il manque de fibres ou qu’il est déshydraté, il peut être constipé et avoir des crises d’hémorroïdes. Attention, un bébé qui ne se nourrit que de lait maternel est tout autant exposé à ces risques. Si l’alimentation de la mère n’est pas équilibrée ou qu’elle est déshydratée, elle peut transmettre la constipation à son enfant.donner bain de siège à bébé

Première réaction : soulager les symptômes

Lors d’une crise d’hémorroïdes, bébé n’en peut plus. Il a mal, il a des démangeaisons et il ne peut s’exprimer que par les pleurs. C’est encore plus pénible pour lui lorsque ses parents mettent du temps à comprendre ce qui lui arrive.

Il faut alors recourir à un traitement qui date de plusieurs siècles et qui est toujours aussi efficace : le bain de siège. Contrairement aux adultes, les bébés ne peuvent pas se tenir calmement dans un bain de siège, surtout s’ils sont préalablement irrités par les démangeaisons et la douleur.

Il faut alors faire comme si vous deviez lui donner son bain : mettez de l’eau tiède dans sa baignoire et mettez-le-y. N’utilisez aucun produit ni aucun savon car cela pourrait provoquer des irritations supplémentaires. L’eau claire suffira amplement. Plusieurs bains de siège par jour lui feront le plus grand bien, notamment avant de lui mettre une couche neuve.consulter en cas d'hémorroïdes chez bébé

Deuxième réflexe : consulter un pédiatre

C’est une chose de soulager une crise d’hémorroïdes, mais c’est une toute autre histoire de la traiter complètement. L’avis d’un pédiatre sera des plus utiles, c’est pourquoi il faut consulter au plus tôt. Le pédiatre prescrira la crème calmante et les médicaments nécessaires afin d’en venir à bout de la crise. De plus, il saura reconnaître si la crise d’hémorroïdes risque de se compliquer ou non. C’est d’ailleurs marqué dans le guide hemoroidetraitement.com.

Prenez des mesures pour que ça ne se reproduise plus

Ceux qui ont eu un bébé victime d’hémorroïdes le savent bien, c’est loin d’être une partie de plaisir. Et si c’est dur pour les parents de voir leur bébé souffrir, c’est encore plus dur pour lui-même qui ne peut que s’apitoyer sur son sort !

Bref, vous devrez prendre toutes les mesures pour éviter tout risque de nouvelles constipations. Si bébé est encore allaité au sein, il faut que sa mère fasse attention à son alimentation et qu’elle s’hydrate bien. Si bébé mange déjà des aliments solides, il faudra lui faire boire beaucoup d’eau au quotidien et lui donner une alimentation riche en fibres.

 

 

Share