Si vous souhaitez que votre petit bout de chou puisse devenir un être sociable, laissez cette aptitude se développer naturellement chez lui, à partir de ses 2 ans. Avant, il ne s’attache en effet qu’à ceux qui s’occupent de lui.

 

Un enfant sociable, oui mais comment ?

Si vous pensez qu’en faisant rencontrer plein de gens à votre bébé, vous développerez sa faculté à évoluer dans la société, vous faites erreur. C’est tout le contraire, du moins jusqu’à la 1ère ou 2ème année de son existence. En effet, quoique vous fassiez, l’entourer d’autres enfants à la crèche, à la garderie, dans le parc ou autre, il est trop jeune pour se lier d’amitié avec un autre enfant. Pour cause, à cet âge-là, les besoins de votre bébé se concentrent exclusivement sur le développement de sa confiance affective. Il ne porte son intérêt et ne s’attache qu’aux personnes qui s’occupent de lui, qui lui donnent à manger, changent ses couches, lui font prendre son bain, etc.

 

bébé sociable

 

Une aptitude sociale à développer

C’est tout le contraire donc de ses aînés, que vous pouvez inscrire à une activité pour développer leurs caractères sociaux. Si l’inscription à une colonie sur la thématique du bricolage pour les enfants de 6 à 17 ans ou à une activité sportive est parfois nécessaire pour optimiser leur sociabilité, un bébé de moins de 2 ans, lui, ne s’attache qu’à celui qui lui prodigue des soins. Ne soyez donc pas choqué s’il ne veut pas partager ses jouets à cet âge-là. Par ailleurs, plus il bénéficie de soins attentifs de votre part lorsqu’il est encore bébé, plus il sera confiant dans ses rapports avec les autres plus tard. En recevant les soins chaleureux dont il a besoin durant les premières années de sa vie, il arrivera à mieux gérer ses émotions et à entretenir des relations positives avec autrui lorsqu’il sera devenu grand. C’est pourquoi, s’il ne veut pas que quelqu’un d’autre que vous le prenne dans ses bras, il ne faut pas l’obliger à le faire.

 

Une sociabilité à travailler

Cela ne signifie toutefois pas qu’il doit être isolé de toute forme de communauté quand il est encore petit. Au contraire, cela forge ses habilités sociales à condition de ne pas trop compter dessus. La preuve, les manières dont il vous dévisage et vous imite lorsque vous effectuez certains gestes comme tirer la langue par exemple. Il se réfère donc à vous pour gérer ce qu’il se passe autour de lui, pose son regard sur vous, une personne de confiance, quand il se sent menacé ou se trouve dans une situation de tension. Tel est le cas lors des fêtes où vous le confrontez à d’autres regards que le vôtre. Aussi, faites-en sorte de le mettre en confiance en lui parlant doucement au moment de le mettre dans les bras d’une amie ou d’une tante par exemple. Ce n’est qu’à partir de ses 3, 4 ou 5 ans que vous pourrez voir ses aptitudes sociales se développer progressivement selon sa personnalité.

 

Share